mercredi 1 septembre 2010

Akhenaton & Faf Larage présentent We luv New York


video


L'article de 20 minutes.ch:

«C’est comme si j’avais obtenu le Saint-Graal», s’enthousiasme GR!. «Akhenaton est l’artiste au monde avec lequel j’avais le plus envie de bosser.» Ce Morgien de 35 ans voit son rêve devenir réalité. Il a produit, avec son compère lausannois Mr F, 27 ans, trois morceaux qui sortiront sur le nouveau projet du leader du groupe IAM, «We Love New York». Une collaboration qui s’est faite un peu par hasard pour le duo œuvrant en pool de producteurs en tant que GR!&F.

GR! et Mr F chez ce dernier. La web-TV de Mr F
La vidéo que nous vous dévoilons en exclusivité ci-dessus constituera le premier épisode de la 2ème saison de «Monsieur F TV». Son instigateur et réalisateur nous explique son concept: «C’est une chaîne que j’ai décidé de faire pour promouvoir ma musique, mon personnage, mais aussi parler des artistes locaux parce qu’ils manquent de visibilité.» Lancée en 2009, la première saison de sa web-tv a totalisé 30'000 visites avec une quinzaine de vidéos mise en ligne.
«J’ai accompagné un ami qui devait tourner un clip à Marseille, en mai, sachant que les rappeurs d’IAM seraient présents», explique GR! «J’ai donné un CD avec des instrus à Akhenaton pour un projet en cours, sans grand espoir puisqu’ils travaillent généralement tout en interne.» Mais le lendemain, sur le chemin du retour, GR! reçoit un appel du rappeur français qui lui dit qu’il aimerait utiliser deux productions des Suisses pour l’album qu’il va réaliser avec Faf Larage, connu du grand public pour avoir réalisé le générique français de «Prison Break».

La semaine suivante, les deux Vaudois ont rencontré Akhenaton à Lausanne, pour discuter des détails. Deux mois plus tard, Mr F et GR! partaient pour Marseille, assister à l’enregistrement des deux titres qui en sont devenus trois puisque Faf Larage et AKH ont encore croché sur une nouvelle musique concoctée expressément par le duo vaudois.«Ils ont supprimé un autre morceau pour laisser la place à ce nouveau et parlaient même d’en faire éventuellement un single», précise Monsieur F.

Les producteurs helvétiques ont donc passé deux jours aux studios de La Cosca [le label d’Akhenaton. ndlr.]. «Je me suis senti comme chez moi», reconnaît F. «Même si ce sont des icônes du rap français, ils sont naturels et super cool. C’est hallucinant de voir des personnes aussi renommées rester simples.» GR! souligne qu’AKH est «vraiment heureux quand il est dans son studio, comme un enfant avec son jouet préféré». A tel point que lorsqu’il parle musique, il peut oublier un rendez-vous important comme le raconte Mr F: «On discutait de choses et d’autres, quand tout à coup, Akhenaton reçoit un appel. Il se lève et nous dit ‘Je dois vous laisser, l’équipe de Zone Interdite m’attend pour un reportage sur Marseille’. Il venait de recevoir un coup de fil de Mélissa Theuriau!»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire